factum


factum

factum [ faktɔm ] n. m.
• 1532 dr.; mot lat. proprt « fait »
1Didact., dr. Mémoire dépassant l'exposé du procès et dans lequel l'une ou l'autre des parties mêle attaques et justifications. Les factums de Furetière à l'occasion de son procès avec l'Académie française. « Je conseille à Beaumarchais de faire jouer ses Factums, si son Barbier ne réussit pas » (Voltaire).
2(1601) Mémoire, libelle d'un ton violent dirigé contre un adversaire (à l'occasion d'un différend quelconque). diatribe, pamphlet. Des factums politiques.

factum, factums nom masculin (latin factum, fait) Littéraire. Écrit violent et polémique. ● factum, factums (difficultés) nom masculin (latin factum, fait) Orthographe Mot latin francisé. - Plur. : des factums. Prononciation [&ph90;&ph85;&ph95;&ph104;ɔ&ph97;], comme pour rimer avec album. ● factum, factums (synonymes) nom masculin (latin factum, fait) Littéraire. Écrit violent et polémique.
Synonymes :

⇒FACTUM, subst. masc.
A.— Domaine du dr.
1. DR. ANC., vx. Récit de l'une des parties, destiné aux juges, exposant sommairement les faits d'un procès. Le catalogue des factums et autres documents judiciaires antérieurs à 1790 (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 1095).
2. P. ext., vieilli. Mémoire exposant les détails d'un procès, reproduit en plusieurs exemplaires. Synon. usuel mémoire. L'usage de plaider n'existe plus à Rome; il n'y a pas d'audiences publiques; la défense s'établit maintenant par factum ou mémoire (STENDHAL, Rome, Naples et Flor., t. 2, 1817, p. 386). Il composa un mémoire où il exposait clairement que Pyrot n'avait pu voler au ministère de la Guerre quatre-vingt mille bottes de foin (...). Colomban fit distribuer ce factum par les rues d'Alca (FRANCE, Île ping., 1908, p. 272).
B.— Domaines judiciaires, pol., littér., etc., p. ext., péj., littér. Mémoire virulent, récit polémique que publie quelqu'un pour attaquer une personne, une association, ou pour se défendre. Long factum. Synon. libelle, diatribe, pamphlet. La discussion proprement critique par Arnauld d'un factum publié contre Saint-Cyran en 1638 et republié en 1644 (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 85) :
... il ne faudrait pas que M. Sarrien écrivît tous les matins un factum aussi ridicule que sa dernière circulaire. La platitude en est si rare que j'ai pris le document d'abord pour un faux. Mais Henry est mort et du Paty en vacances, tandis que les autres cherchent à se faire oublier.
CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 242.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1798 s.v. factum avec la rem. : ,,On prononce facton``. À partir de 1835 : ,,On prononce factome``. Suit la même évolution que factotum. Mais la graph. facton n'est indiquée que ds FÉR. 1768. En outre LAND. 1834 prononce à la lat. factotum, GATTEL 1841 à la fr. alors qu'ils transcrivent l'inverse pour factum. Au plur. des factums. Étymol. et Hist. 1. 1532 « mémoire d'un procès » (RABELAIS, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, chap. IX bis, p. 66, 287); 2. 1601 « écrit polémique » (P. DE L'ESTOILE, Mémoires-Journaux ds DAUZAT). Empr. au lat. class. factum « fait, action, travail » (v. fait). Fréq. abs. littér. :71. Bbg. ULRICH (Y.). Etymologisches ipse > isse > ixe; factum > fattum > faptum. Z. rom. Philol. 1897, t. 21, pp. 235-238.

factum [faktɔm] n. m.
ÉTYM. 1532, Rabelais; prononcé [faktɔ̃] jusqu'au XIXe; lat. factum, proprt « fait », de facere « faire ».
1 Dr. (Vx). Exposé sommaire des faits d'un procès.
Vieilli. Mémoire dépassant l'exposé des faits du procès et dans lequel l'une ou l'autre des parties mêle attaques et justifications. || Les factums de Furetière à l'occasion de son procès avec l'Académie française. || Le factum de Saurin lors de son procès avec le poète J.-B. Rousseau. || Les Mémoires de Beaumarchais contre Goëzmann sont de brillants factums.
1 Le célèbre Racine (…) prêta sa belle plume pour polir les factums de M. de Luxembourg (…)
Saint-Simon, Mémoires, t. I, IX.
2 Les avocats ont continué longtemps d'intituler leurs mémoires imprimés, factum; il n'y a guère que vingt ou trente ans que (…) l'on a substitué le terme de mémoire à celui de factum.
Encyclopédie (Diderot), art. Factum (1756).
3 J'ai pourtant eu le quatrième mémoire de Beaumarchais (…) il n'y a point de comédie plus plaisante (…) et surtout point d'affaire épineuse mieux éclaircie. Je conseille à Beaumarchais de faire jouer ses Factums, si son Barbier ne réussit pas.
Voltaire, Lettres, 26 févr. 1774 - 8 mars 1775.
2 (1671). Mod. et littér. Mémoire, libelle d'un ton violent dirigé contre un adversaire (à l'occasion d'un différend quelconque). Diatribe, libelle, pamphlet. || Un factum injurieux, satirique, infâme. || Des factums politiques.
4 (…) je vous crois, monsieur, trop raisonnable pour vous en prendre à lui, et non pas à moi seul, de la publication de mon factum littéraire (Lettre à M. Renouard, libraire).
P.-L. Courier, Avertissement…, p. 256.
5 (…) on peut toujours écrire et répandre un pamphlet, une chanson; si les citoyens à qui parviennent ces factums froissent le papier ou le déchirent, la preuve est faite qu'il n'y a pas d'agitation sérieuse.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Avènement de l'Empire, XXI, p. 262.
6 À ces admirables lettres (de Sophie de Condorcet), Mailla répond par un factum (…) qui est bien ce qu'on peut imaginer de plus grossier et de plus fourbe, en fait de confession (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 216.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • factum — fac·tum / fak təm/ n [New Latin, from Latin, act, deed see fact] 1: a person s act and deed; specif: the due execution of a will 2: fact Merriam Webster’s Dictionary of Law …   Law dictionary

  • FACTUM — nomen est Constitutionis cuiusdam Honorii et Theodosii Augg. ad Agricolam Praef. Pr. Gall. in Cod. Autisiodor. quae Edictum Hincmaro, Sirmondus Not. ad Sidon. Epithal. Polemii. Vide quoqueve Salmas. ad Capitolin. ubi Factum idem esse, quod… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Factum — Factum, lat., That, Thatsache; post factum, hintendrein …   Herders Conversations-Lexikon

  • factum — Factum. s. m. (On prononce Facton.) Exposition sommaire du fait d un procés. Faire imprimer un factum. donner des factums à ses Juges …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Factum — Fac tum (f[a^]k t[u^]m), n.; pl. {Facta}. [L. See {Fact}.] 1. (Law) A man s own act and deed; particularly: (a) (Civil Law) Anything stated and made certain. (b) (Testamentary Law) The due execution of a will, including everything necessary to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Factum — (lat.), Vorfall, That, Thatsache …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Factum — (lat., Mehrzahl facta), das Getane, Geschehene, Tatsache, Begebenheit; facto, durch die Tat, tätlich (s. De facto); in facto, in der Tat, wirklich; ipso facto, tatsächlich, von selbst; F. culposum, soviel wie Culpa; F. dolosum, soviel wie Dolus;… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Factum — (lat.), s. Facta …   Kleines Konversations-Lexikon

  • factum — (fa ktom ; on a prononcé fa kton, comme dicton, rogaton) s. m. 1°   Exposé des faits d un procès. •   Il exposa tout ce détail dans son factum, avec une candeur si noble, si simple, si éloignée de toute ostentation qu il toucha tous ceux qu il ne …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FACTUM — s. m. (On prononce Factome. ) T. de Palais emprunté du latin. Mémoire, exposé sommaire des faits d un procès, et des moyens d une des parties. Factum pour un tel, contre un tel. Faire imprimer un factum. Distribuer un factum à ses juges. Il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)